Silverskin (Argenté)

– tressable
– conservation très longue (10-12 mois, possiblement 16)
– buble de petit à moyen calibre
– 12-20 caïeux en plusieurs rangées
– préfère les sols plutôt secs, pas trop humides
– récolte tardive
– conserve saveur après cuisson
– saveur très forte, sulphureuse, sans nuances

Le groupe Silverskin est celui qui a la plus longue durée de conservation, jusqu’à 16 mois dans les meilleures conditions.

Le plant est petit, bien érigé. Les feuilles sont minces, fines, d’un vert pâle à vert-bleuté. Il se distingue facilement des autres groupes tels les Porcelaine étant quasiment la moitié de leur grosseur. Il tolère un large éventail de conditions de culture, mais il préfère les hivers doux et une très longue saison de croissance. La récolte est tardive, i.e. le dernier groupe à récolter.

Le groupe Silverskin est à montaison faible ou nulle, i.e. qu’il ne produit qu’une tige en cas de stress, soit un froid intense ou une sécheresse. Dépendant des années, nous avons très peu de tiges dures (moins de 1%). Nous pouvons quand même le tresser puisque la tige est mince et maniable. Les plants matures peuvent même tomber sur le côté environ une semaine ou plus avant la récolte dû à leur tige faible.

La forme du bulbe est petit, plutôt allongé comparé à l’autre groupe tressable des Artichaut, qui lui est plutôt aplati ou en largeur. La tunique est de couleur crème, fine, mince, aux reflets argentés d’où le nom du groupe.

Le bulbe contient de 12 à 20 caïeux en plusieurs rangées. De ce fait, les caïeux internes sont longs, allongés en demi-lune aux bouts pointus et aux côtés plats, tandis que les caïeux externes sont plutôt trapus, rondelets. La pelure est bien collée à la chaire du caïeu, ce qui lui confère sa longévité, mais qui les rends un peu plus difficiles à éplucher comparé aux autres groupes tels les Porcelaine, Marbled Purple Stripe et surtout les Rocambole, qui eux sont réputés être les plus faciles à éplucher parmi tous les groupes.

La saveur est très forte, piquante, brûlante même. Elle est sulfureuse, âcre et sans nuance. Nous pouvons alors en utiliser qu’une ou deux petites gousses pour préparer son repas. Nous la préférons dans les plats cuisinés plutôt qu’en salade ou en vinaigrette. La saveur étant bien prononcée, elle conservera mieux le goût aillé après cuisson.

La durée de conservation ultra longue de ce groupe compense pour les bulbes et caïeux plus petits – ce qui fait notre grand bonheur et notre fierté quand on attend impatiemment la récolte l’année suivante en juin et juillet, en réalisant qu’on a réussi à être 100% autonome toute l’année avec un des prodiges de notre propre jardin!

Afficher tous les 3 résultats

Afficher tous les 3 résultats